top of page

Adieu la QVT, vive la QVCT !


Améliorer vraiment les conditions de travail des collaborateurs
Améliorer vraiment les conditions de travail des collaborateurs

Joyeux anniversaire, la QVCT !

Alors que la réforme des retraites agite toujours la rue, nous avons oublié un anniversaire important dans le monde du travail :

Celui de la Qualité de Vie et des Conditions de Travail (QVCT)


Depuis le 31 mars 2022, adieu la QVT, vive la QVCT !

Si certains pensent qu'il s'agit simplement d'une lettre, la QVCT renforce l'importance de la prévention en santé au travail.


Mais ça veut dire quoi la QVCT ?

Ce sont "les conditions dans lesquelles les salariés exercent leur travail, et leur capacité à s’exprimer et à agir sur le contenu de celui-ci, qui déterminent la perception de la qualité de vie au travail qui en résulte ».


La QVCT est-elle obligatoire ?

Oui, elle fait partie des thématiques négociées obligatoirement dans les entreprises où sont constituées une ou plusieurs sections syndicales représentatives.


Pourquoi mesurer la QVCT ?

Pour améliorer la QVCT, il est important de la mesurer avant et après tout plan d'actions RH et managériales


Comment mesurer la QVCT ?

En utilisant six groupes d'indicateurs principaux :

  1. Démographiques (âge, sexe, ancienneté, ...)

  2. Absentéisme (type d’absences, taux d’absentéisme, durée des absences, ...)

  3. Santé des collaborateurs (arrêts maladie, inaptitude, ...

  4. Sécurité au travail (accidents trajet/travail, évaluation des risques avec niveau d'exposition, criticité, fréquence, ...)

  5. Conditions de travail (sur site au bureau, sur site en extérieur, télétravail, hybride, ...)

  6. Parcours des collaborateurs (recrutement, formation, mobilité interne, progression professionnelle, départs, turnover, ...)

Et c’est là qu’on est content d’avoir un bon SIRH pour croiser toutes ces données !


Quels sont les facteurs clés de succès pour une démarche QVCT réussie ?

Impliquer les salariés !

Dans près de 70 % des cas, la démarche a échoué en raison d'un manque de motivation ou de confiance des acteurs (collaborateurs, managers et décideurs).

Le plan d'amélioration doit être soutenu par les collaborateurs et la direction. Chacun doit se sentir concerné pour trouver sa place et son rôle dans le projet.


La QVCT est-elle source de performance ?

Absolument !

La corrélation entre QVCT et la performance est prouvée :

Un collaborateur ayant une bonne qualité de vie au travail serait jusqu'à 30 % plus productif, 55 % plus créatif et son absentéisme serait divisé par deux.


En bref,

la QVCT est le fruit d'un travail collaboratif constant et s'inscrit dans la durée.

Elle doit être mesurée en fonction de la perception des salariés sur leur travail et les conditions dans lesquelles ils l’exercent.

La QVCT concerne tous les membres de l'entreprise à tous les niveaux.

Donner du sens au travail par une gouvernance claire qui apporte une vision, Améliorer les conditions de travail et réduire les écarts entre travail prescrit et travail réel, accompagnement les pratiques managériales et encourager les relations transversales et interpersonnelles sont autant de mesures qui permettent d’améliorer la qualité de vie et des conditions de travail et donc la performance individuelle et collective dans votre entreprise.

CQFD !


Alors, êtes-vous prêt à améliorer la qualité de vie et des conditions de travail dans votre entreprise ?


Commentaires


bottom of page